Blaise Hory, Prier et rimer L’œuvre singulière d’un pasteur-poète (1554-1595)

Sous la direction scientifique de Olivier POT
Débutant comme un manuel de « Prières », le canzoniere d’un type très particulier qu’est le manuscrit trilingue de Blaise Hory (1528-1595), conservé à la Bibliothèque universitaire de Neuchâtel, opte très vite pour le genre de la « Chanson » célébrant – sur le mode lyrique des Psaumes et dans le sillage de la triade Marot, Ronsard et Du Bartas – divers événements tant privés (baptêmes, mariages, maternités, guérisons, deuils) que civiques (festivités du Nouvel An, élections de magistrats, commémorations du passage à la Réforme). Avant de se décliner plus librement encore dans une panoplie de formes savantes où alternent satires, épitaphes, chants de guerre, énigmes, jeux d’esprit et autres exercices virtuoses de style, passage osé de l’exercice pieux à la glorification humaniste du Parnasse qui révèle chez ce « diable de pasteur-poète » comment l’écriture réformée glisse, au cours de la Renaissance, de la littéralité de l’inspiration biblique à la littérarité de la « chose littéraire ».
Piero_di_cosimo,_allegoria

Sommaire

Introduction – Un diable de pasteur-poète. Ou un curieux desir d’enquerir au large de ce tout (Olivier POT)

Histoire, genèse et analyse du manuscrit (Ruth STAWARZ-LUGINBÜHL)

Introduction aux poèmes latins (Lavinia GALLI MILIĆ)

Remarques sur les poèmes en allemand (René WETZEL)

Indications bibliographiques (Ruth STAWARZ-LUGINBÜHL)

Texte, Variantes, commentaires et traductions (Ruth STAWARZ-LUGINBÜHL, Lavinia GALLI MILIĆ, Rémy SCHEURER et René WETZEL)

Tableaux synoptiques, glossaire et index (Ruth STAWARZ-LUGINBÜHL)

Annexes (Olivier POT)