Médecine et rhétorique à la Renaissance

Véronique MONTAGNE, Médecine et rhétorique à la Renaissance, Classiques Garnier, collection « Bibliothèque de la Renaissance », 2017. EAN13 : 9782406060253.

 

Durant toute la Renaissance, nombreux sont les médecins, chirurgiens et apothicaires qui rédigent des traités de peste en langue vernaculaire. Leur écriture est caractérisée par une présence massive de faits figuraux (métaphores, comparaisons, analogies à quatre termes) qui sont d’abord identifiés dans le cadre de cette réflexion, ce qui nécessite souvent une prise en compte du contexte linguistique et scientifique. Ces figures sont ensuite pensées dans leur contexte rhétorico-dialectique, en relation avec la notion de méthode d’inspiration galénique, avant d’être mises en relation avec la vocation didactique des ouvrages et la portée perlocutoire du message, laquelle repose sur un usage pondéré de la peur.