Annick MacAskill : « Le plaint » et « la voix emportez » : Réécritures de Philomèle chez Amadis Jamyn

Cette section constitue la partie 5 de 11 du numéro
LE VERGER – Bouquet IV : Viol et ravissement

Annick MacAskill, Université Western Ontario

Térée et Procné entourés par les Furies, illustration de Virgil Solis pour le livre VI des Métamorphoses d'Ovide, 1562 (source : wikimedia commons, scan de Hans-Jürgen Günther, domaine public)

"Térée et Procné entourés par les Furies", illustration de Virgil Solis pour le livre VI des Métamorphoses d'Ovide, 1562 (source : wikimedia commons, scan de Hans-Jürgen Günther, domaine public)

 

Secrétaire de Ronsard et l’un des premiers traducteurs d’Homère en France, Amadis Jamyn est aussi un auteur de poésies originales, qui pratique maintes formes privilégiées de la Renaissance française. Imprégnée de culture antique, la poésie de Jamyn met en avant plusieurs récits tirés de la mythologie gréco-romaine. Il puise notamment dans Les Métamorphoses d’Ovide, revenant souvent à la même scène dans plusieurs pièces. L’un de ces mythes, le viol de Philomèle, se prête à deux réécritures bien différentes chez Jamyn. D’abord, dans ses premières poésies, il livre un poème narratif, le Discours d’une amante, qui raconte le sort d’une jeune femme forcée par son père de s’allier en mariage à un homme qu’elle n’aime pas. Plus tard, dans un canzoniere pétrarquiste destiné à la fameuse maréchale de Retz, il médite sur le thème de la stupeur amoureuse, se servant encore une fois de la figure de Philomèle, alors représentée comme double de sa persona poétique. Par le biais de cette femme mythologique, il rapproche ainsi la notion de viol de deux situations distinctes, le mariage sous contrainte et le ravissement amoureux. 

 

Télécharger l’article d’Annick MacAskill

 

Pour consulter le sommaire du bouquet du Verger consacré à « Viol et ravissement », on peut se reporter ici.

 

Navigation du numéro

◀︎◀︎ Audrey Gilles-Chikhaoui : Se souvenir du viol de Lucrèce : plaisir et chasteté chez Lorenzo Valla, Castiglione et Marguerite de NavarreMarina Seretti : Psyché alanguie. Promesses de ravissement et menaces de viol dans le sommeil à la Renaissance ►►