Patrick Lesbre : La mission de Francisco Hernandez en Nouvelle Espagne. 1571-1577

Cette section constitue la partie 11 de 18 du numéro
LE VERGER - Bouquet V : Didon se sacrifiant - La péninsule ibérique et le monde

Patrick Lesbre, Université de Toulouse

Francisco Hernandez, Portada del libro "Quatro libros de la naturaleza y virtudes de las plantas y animales", Mexico, 1615

Francisco Hernandez, Portada del libro "Quatro libros de la naturaleza y virtudes de las plantas y animales", Mexico, 1615

Dans la circulation des hommes et des savoirs, la figure de Francisco Hernández est particulièrement riche en enseignement. Sa mission scientifique en Nouvelle-Espagne est au départ exclusivement scientifique : il est chargé par Philippe II d’étudier la faune et la flore novo-hispaniques (il séjourne au Mexique de 1571 à 1577), en s’intéressant à leur usage médical mais aussi à l’histoire naturelle du reste de l’Amérique. Ce travail scientifique a été mené en collaboration avec les informateurs indigènes (souvent les élites locales) mais aussi avec les peintres indigènes qui ont réalisé bon nombre des illustrations hélas perdues qui l’accompagnaient. La classification choisie par Francisco Hernández semble respecter en grande partie le savoir indigène, en particulier la précision étymologique du nahuatl. Humaniste représentatif de la Renaissance espagnole, cet érudit polyglotte élargit son champ de recherche au passé préhispanique (histoire, rites, coutumes) et rédige en latin un traité d’histoire Antiquités de Nouvelle Espagne. Son travail le mène à entrer en contact avec les élites indiennes du Mexique central (en particulier Tezcoco où il séjourne et s’informe d’espèces locales ou inconnues). Si ses Antiquités resteront inédites jusqu’au XXe siècle, le travail scientifique sera en partie repris par Recchi, résumé en  1607 (publié en 1615) puis en 1648-51, l’Espagne ratant l’occasion de publier un véritable travail scientifique sur l’Amérique.

 

 

Pour consulter le sommaire du bouquet du Verger consacré à  La péninsule ibérique et le monde  on peut se reporter ici.

 

 

Navigation du numéro

◀︎◀︎ Ana Maria Crespo : Diasporas and the integration of the « Merchant Nations »: Flemish and Dutch Networks in the Early Modern SpainRosuel Lima Pereira: Le messianisme tupi-guarani participe-t-il à la mythification du roi dom Sebastião en Amérique portugaise ? ►►