Marie-Christine Gomez-Géraud : « Le pain des autres. Nourriture, Exotisme et Altérité »

Cette section constitue la partie 4 de 12 du numéro
LE VERGER - Bouquet VIII : L'exotisme à la Renaissance

Marie-Christine Gomez-Géraud (Université de Paris-Nanterre)

Evaristo BASCHENIS, Garçon avec une panière de pain, 1655-65. Collection privée (wga)

Evaristo BASCHENIS, Garçon avec une panière de pain, 1655-65. Collection privée (wga)

Le pain est-il un aliment exotique ou un marqueur d’altérité ? Cette question de départ, examinée à partir d’un corpus de voyageurs français de la Renaissance, permet, au fil de l’étude, de définir l’« exotisme » comme une procédure de rapprochement entre ailleurs et ici. Moyennant l’usage d’une rhétorique appropriée qui cultive les comparaisons les plus inattendues, tout aliment venu des lointains peut être assimilé à du connu et faire l’objet d’une construction poétique seule capable de donner aux choses le goût d’une saveur inédite.

Télécharger l’article de Marie-Christine Gomez-Geraud.

Pour consulter le sommaire du bouquet du Verger consacré à L’exotisme, on peut se reporter ici

Navigation du numéro

◀︎◀︎ Audrey Calefas-Strebelle : « Manipulation de l’image du Turc dans les conflits entre la monarchie et la noblesse  à l’aube de l’Ancien Régime »Isabelle Imbert : « Un exotisme à l’orientale ? Les apports européens dans la peinture de fleurs persannes et indiennes (XVIe-XVIIIe) » ►►