Charles-Yvan Elissèche – Les O de l’Avent de la Sainte-Chapelle de Paris du XVe au XVIIe siècle

Cette section constitue la partie 7 de 15 du numéro
LE VERGER - Bouquet XIII Oeuvre collective

Charles-Yvan Elissèche (CESR de Tours – ULB)

Intérieur de la Sainte-Chapelle de Paris (source : WGA).

Intérieur de la Sainte-Chapelle de Paris (source : WGA).

Les antiennes « O », ou antiphonæ maiores, font partie des textes des offices de Vêpres et sont nécessairement exécutées avant et après le chant du Magnificat, les derniers jours de l’Avent (entre le 17 et le 23 décembre). À la Sainte-Chapelle de Paris, leur pratique est fréquemment mentionnée dans diverses sources (cérémoniaux, mémoriaux ou registres de délibérations capitulaires), du XVeau XVIIesiècle. Les « O » de l’Avent révèlent que la musique et les principes de création musicale sont des éléments essentiels dans les rapports hiérarchiques du clergé de la Sainte-Chapelle, et sont le fruit d’un travail collectif en perpétuel changement. Cette contribution permet de comprendre quels sont les différentes mises en œuvre des prescriptions cérémonielles pour appréhender les modalités de la création musicale des antiennes « O » de l’Avent entre le XVeet le XVIIesiècle.

Télécharger l’article de Charles-Yvan Elissèche.

Pour consulter le sommaire du bouquet du Verger consacré au thème “Œuvre collective et sociabilité à la Renaissance”, on peut se reporter ici.

Navigation du numéro

◀︎◀︎ Aline Smeesters – Le cardinal et le cavalier : la collaboration d’Antonio Barberini et de Gian Lorenzo Bernini selon un poème du jésuite Carlo Bovio (1662).Delphine Montoliu – Des Accesi aux Riaccesi de Palerme : les enjeux des ouvrages collectifs sous domination espagnole (XVIe-XVIIe siècles) ►►