Delphine Montoliu – Des Accesi aux Riaccesi de Palerme : les enjeux des ouvrages collectifs sous domination espagnole (XVIe-XVIIe siècles)

Cette section constitue la partie 8 de 15 du numéro
LE VERGER - Bouquet XIII Oeuvre collective

Delphine Montoliu (CNRS, Huma-Num, Paris)

Frans HUYS, "Bataille navale dans le détroit de Messine" (détail), 1561, Londres, British Museum (source : WGA).

Frans HUYS, "Bataille navale dans le détroit de Messine" (détail), 1561, Londres, British Museum (source : WGA).

La présence d’académies en Sicile est attestée dès le XVe siècle. La compréhension de la sociabilité construite dans et autour de ces réunions érudites hétérogènes sur un territoire italianisant et italophone sous domination espagnole demeure fondamentale pour appréhender la coexistence et la place de l’aristocratie insulaire, ainsi que les choix culturels et l’adhésion à un savoir européen. Les ouvrages collectifs publiés par ces académies, outre confirmer une réelle activité académique, témoignent pour ce qui est de Palerme d’un contexte particulier dans lequel le développement de la sociabilité érudite est interdépendant des prérogatives et du bon vouloir des autorités espagnoles et religieuses en place. La question des auteurs et des ‘autorités’ dans la conception de ces ouvrages collectifs est ainsi centrale : cet article étudie le cas de deux académies dites du pouvoir espagnol, à savoir les Accesi, première académie littéraire officielle fondée sous les Habsbourg à Palerme en 1568, et sa descendante au siècle suivant, celle des Riaccesi (1622-1701), ainsi que l’incidence desdits ouvrages sur la sociabilité palermitaine d’un siècle à l’autre. La présence d’autres académies et publications collectives siciliennes contemporaines permet de démontrer si cette capitale devint un modèle ou paradoxalement un cas isolé dans le vice-royaume.

Télécharger l’article de Delphine Montoliu.

Pour consulter le sommaire du bouquet du Verger consacré au thème “Œuvre collective et sociabilité à la Renaissance”, on peut se reporter ici.

Navigation du numéro

◀︎◀︎ Charles-Yvan Elissèche – Les O de l’Avent de la Sainte-Chapelle de Paris du XVe au XVIIe siècleJean-Luc Nardone – La Miscellanea dell’Accademia degli Umoristi (Ms. San Pantaleo 44) de la Bibliothèque Nationale de Rome : sur les notions d’oeuvre collective et d’oeuvre collectif au XVIIe siècle. ►►