« Gargantua », une oeuvre humaniste

Séquence 1ère L

Objet d’étude : Vers un espace culturel européen – Renaissance et humanisme

Une séquence de Guillaume Savary

Gustave DORE, Illustration pour "Gargantua", Paris, Garnier Frères, 1873 (source : Wikipédia).

Gustave DORE, Illustration pour "Gargantua", Paris, Garnier Frères, 1873 (source : Wikipédia).

Support : Œuvre intégrale – Rabelais, Gargantua, translation de Guy Demerson, Seuil, Points, 1995.

L’étude de l’œuvre intégrale Gargantua sera rattachée à l’objet d’étude de 1ère Littéraire « Vers un espace culturel européen – Renaissance et humanisme ». La question générique concernant l’usage particulier du roman, fait par Rabelais, n’est donc que très peu abordée.

Un ensemble de trois lectures analytiques, ainsi que des parcours transversaux de l’œuvre, enrichis de textes complémentaires, permettent aux élèves de 1ère Littéraire de saisir une vision de l’humanisme.

 

Leçon 1 : Gargantua, une œuvre sérieuse ou comique ?
Support : Prologue.

Leçon 2 : La critique des sophistes
Support : Texte analytique, chap. 19 « La harangue de maistre Janotus de Bragmardo faicte à Gargantua pour recouvrer les cloches », en version originale, avec un regard sur la translation de Guy Demerson, du début du chapitre à « Ergo gluc », p. 160-164.

Leçon 3 : L’éducation humaniste dans Gargantua
Support : Parcours transversal, des chapitres 14, 15 et 21 à 24.

Support : Texte complémentaire : Erasme, Eloge de la folie

Leçon 4 : La parodie d’un combat épique
Support : chap. 27 « Comment un moine de Seuilly sauva le clos de l’abbaye du sac des ennemis », de « En l’abbaye il y avait alors un moine » à « ils ne sont point de raison », puis de « Ce disant, il mit bas son grand habit » à « par le fondemement », p. 223 à 227.

Fiche : Le registre épique

Leçon 5 : L’éducation selon les humanistes, entraînement à la question de corpus

Leçon 6 : Une utopie religieuse
Support : chap. 57 « Comment était réglé le mode de vie des Thélémites ».